Quand on parle d'acidité on a tendance à mélanger un peu tout. Essayons d'y voir clair !
pour une alimentation vivante, physiologique et thérapeutique
consultation nutritionniste montpellier


. bio-nutrition et thérapies naturelles   Accueil


. TEMOIGNAGE

. Polyarthrite (PR)
. Lupus systémique (LED)
. La rémission


. REGIMES

. Les régimes santé
. Le jeune et la mono-diète
. Les régimes thérapeutiques
. Les régimes naturels
. Le régime Seignalet
. Facétieuse insuline


. LUCY, notre coach paléo

. Les mythes du paléo
. Céréales et légumineuses
. Fruits et légumes
. Les grands singes
. Paléo et épigénétique
. La diversité métabolique
. L'alimentation paléo santé
 

. RESSOURCES

. Toxines et toxiques
. Quelle eau faut-il boire ?
. Acidité et nutrition
. Surcharges et carences nutritionnelles
. le petit déjeuner
. les modes de conservation des aliments


. MALADIES

. Maladies autoimmunes
. Maladies d'encrassage
. Maladies d'élimination


. CONSEILS NUTRITIONNELS

. Nutrition : les bonnes bases
. Prévention des maladies de civilisation
. Conseils nutrition et santé
. Allergies et intolérances :
. Le lait et les laitages
. A propos du gluten
. Le sucre blanc ou raffiné



. Partenaires

. L'intranet

. La FAQ

Acidité gastrique, acidité tissulaire ou métabolique, équilibre acido-basique, acidose... acidité du citron... et si on essayait de mettre les choses dans l'ordre pour bien comprendre une donnée importante dans la prévention des maladies de civilisation.

Acidité et digestion

Le PH est l'unité de mesure notée sur une échelle de 0 à 14 pour indiquer si un milieu est acide (de 0 à 7) ou basique (de 7 à 14). PH 7 étant le PH neutre.
En matière de nutrition, on fait la différence entre les sucres appelés glucides, les graisses appelées lipides et les protéines ou protides : on les appelle les macro-nutriments. Leur digestion se déroule dans notre tube digestif qui commence par la bouche, puis l'oesophage, l'estomac, l'intestin grêle pour terminer avec le gros intestin ou colon. Chaque portion du tuble digestif a un PH différent correspondant aux contraintes de digestion de chaque macro-nutriment.
- Quand vous mangez des protides (de la viande par exemple) la digestion se fait principalement dans l'estomac avec production d'acide chlorhydrique et un PH très acide, de 2 à 4. Vous vous en rendez compte lorsque vous avez un reflux gastrique ou gastro oesophagien (rgo) !
- Quand vous mangez des glucides (un fruit, du pain ou du riz par exemple), les étapes principales de la digestion sont la bouche et les intestins avec nécessité d'un PH neutre.
- La digestion des lipides se fait essentiellement au niveau intestinal avec la même exigence.
En résumé, si tout va bien, l'acidité de l'estomac est corrigée par les sécrétions basiques de l'intestin grêle, de la bile et des sucs pancréatiques. Le bol alimentaire redevient légèrement acides à la fin de l'intestin grêle et au niveau du colon droit pour terminer avec une valeur alcaline au colon gauche.
L'acidité gastrique est donc un phénoméne normal et indispensable sans lequel les protéines ne seraient pas digérées et les enzymes ne seraient pas actifs.
La muqueuse de l'estomac est protégée de l'acidité par une production de mucus gastrique. Si cette production n'est pas suffisante, votre estomac se rappelle à vous !
Si les équilibres ne sont pas respectés du fait d'une alimentation trop riche en sucres ou en protéines animales, c'est la dysbiose qui est un déséquilibre de la flore intestinale (ou microbiote). L'excès de sucres vous entraine vers une dysbiose de fermentation (relativement trop basique) (levures, candidose, ballonements) et l'excès de  protéines vous conduit à la dysbiose de putréfaction (relativement trop acide).
Vous vous rendez compte au passage des difficultés que vous posez à votre système digestif quand vous lui donnez à gérer en même temps des sucres, des graisses et des protéines ! pris séparément, l'affaire est vite gérée mais ensemble les choses se compliquent et la digestion peut s'éterniser avec les lourdeurs qui vont avec.

pH de la bouche = neutre
pH de l'estomac = 2 à 4
pH de l'intestin grêle = 6
pH du gros intestin = 8

Acidité tissulaire - équilibre acido-basique
Pour conserver une bonne santé, notre organisme doit respecter un équilibre acido-basique, en d'autres terme, son PH doit rester autour de 7.
Cet équilibre s'estime avec une analyse des urines qui doivent être comprises entre PH 7 et 7.5. La mesure s'effectue sur plusieurs jours et à plusieurs moments de la journée : en effet, la mesure du matin est acide et c'est normal, l'organisme éliminant l'excès d'acidité de la détoxination nocturne.
Un terrain acide est propice à toutes les inflammations et au développement des cellules cancéreuses.
Le sang doit impérativement rester dans la fourchette étroite de 7.32 à 7.42.
Quels sont les facteurs qui vont agir sur l'équilibre acido-basique ?
- Le plus important, c'est l'alimentation. L'excès de sucres, de viande rouge... non compensé par une ration suffisante de légumes frais et c'est l'acidose garantie. Il existe un indice, le PRAL (charge acide rénale potentielle) qui permet d'approcher non pas l'acidité des aliments mais l'effet qu'ils produisent sur notre organisme. Ce sont les minéraux contenus dans les aliments qui déterminent ces caractéristiques : les légumes, contrairement aux viandes, combinent une bonne teneur en calcium, magnésium, sodium et potassium et contribuent à basifier les tissus. Le citron qui est incontestablement acide (acide citrique) a un effet basifiant et bénéfique sur l'équilibre acido-basique... à condition d'être capable d'en métaboliser les acides, ce qui n'est pas le cas de tous.
- Le second facteur est le stress, au sens large, qu'il soit causé par un manque de sommeil, une difficulté à gérer les tensions ou une activité physique excessive.
- Le troisième facteur est la sédentarité, le manque d'activité physique modérée et régulière.
- Enfin, la prise prolongée de certains médicaments comme la cortisone vont perturber cet équilibre.
Que se passe-t-il si l'équilibre est rompu ?
D'une part votre système immunitaire s'en trouve affaibli avec les conséquences que vous imaginez et d'autre part, votre organisme tente de revenir à l'équilibre en puisant dans ses réserves de minéraux (basiques), en l'occurence les os et les dents d'ou l'ostéoporose et certaines caries (systèmes tampon).
Faîtes un effort sur les légumes et les fruits, de préférence bio, pratiquez un minimum d'activité physique quotidienne et votre équilibre acido-basique devrait rentrer dans la norme.

pH du sang = 7.32 à 7.42. Impérativement
pH des urines = de 4.5 à 7.5 Objectif 7 à 7.5

Tous les éléments du site manger-mieux.com sont protégés par les lois relatives aux droits d'auteurs et à la propriété intellectuelle. Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, pour des fins autres que celles d'utilisation personnelle, est strictement interdite.

Pour nous contacter - commentaire, information ou rdv - notre email :
 contact@manger-mieux.com