régime hypotoxique méthode Seignalet et lupus systémique (LED)
pour une alimentation vivante, physiologique et thérapeutique
consultation nutritionniste montpellier


. bio-nutrition et thérapies naturelles   Accueil


. TEMOIGNAGE

. Polyarthrite (PR)
. Lupus systémique (LED)
. La rémission


. REGIMES

. Les régimes santé
. Le jeune et la mono-diète
. Les régimes thérapeutiques
. Les régimes naturels
. Le régime Seignalet
. Facétieuse insuline


. LUCY, notre coach paléo

. Les mythes du paléo
. Céréales et légumineuses
. Fruits et légumes
. Les grands singes
. Paléo et épigénétique
. La diversité métabolique
. L'alimentation paléo santé


. RESSOURCES

. Toxines et toxiques
. Quelle eau faut-il boire ?
. Acidité et nutrition
. Surcharges et carences nutritionnelles
. le petit déjeuner
. les modes de conservation des aliments


. MALADIES

. Maladies autoimmunes
. Maladies d'encrassage
. Maladies d'élimination


. CONSEILS NUTRITIONNELS

. Nutrition : les bonnes bases
. Prévention des maladies de civilisation
. Conseils nutrition et santé
. Allergies et intolérances :
. Le lait et les laitages
. A propos du gluten
. Le sucre blanc ou raffiné



. Partenaires

. L'intranet

. La FAQ

... vivre avec un Lupus Systémique ou LED (2°partie)

En 2005, prise de conscience salutaire initiée, je réalise qu’il faut écouter son corps, entendre le message, ne plus aller contre, accepter la maladie, mon Lupus Systémique, comme un signal, comme une alarme et donc changer de vie.

Déclaré en invalidité professionnelle auprès de la Cipav (à 80% cela donne moins de 200€ par mois !), j'arrête mon activité professionnelle et sur une opportunité, bascule progressivement sur la création de gites et d’une chambre d’hôtes avec table d’hôtes.

Je prends possession de la cuisine familiale  afin de mieux maîtriser notre alimentation et me lance dans des recherches approfondies sur les maladies auto-immunes. C'est un combat, mon état d'esprit est celui d'un guerrier, je comprend que je dois trouver les solutions par moi-même ! je me plonge à corps perdu dans les travaux du Docteur Seignalet (et des scientifiques qui s'en réclament). Je valide une formation de nutritionniste, histoire de mettre mes connaissances d'autodidacte très concerné dans l'ordre et de combler mes lacunes en bio-chimie. Je poursuis par l'étude de thérapies naturelles complémentaires (naturopathie) en phyto, aroma et orthomoléculaire (nutrithérapie).  Je me rend compte que la science avance dans les laboratoires de recherche, en particulier sur l'intestin, mais que l'information n'arrive pas au corps médical. La formation initiale et continue des professionnels de santé est sous influence, du simple diététicien au grand professeur de médecine.

La réduction du stress et une application à 80% de la méthode Seignalet permettent de trouver en quelques mois un bon compromis avec un niveau de médicaments assez bas « de sécurité » qui permet une vie sociale, avec des écarts alimentaires et une relative rémission.

Quelques complications plus tard (nouvelle pneumonie, une phlébite suivie d'une embolie pulmonaire puis d'une atteinte rénale avec chimiothérapie) viennent  confirmer l'intérêt d'être à 100% vigilant (et non pas seulement à 80%) au niveau alimentaire, bactérien et gestion du stress.

Depuis 2008, un bilan sanguin tous les 6 mois est suffisant. Je sais que je peux contrôler mon Lupus en agissant à la source et non simplement sur les symptômes de la maladie.

Un simple manque de sommeil, une mauvaise gestion du stress, une infection virale ou bactérienne négligée peuvent faire basculer du mauvais coté. Il n’est pas question ici de guérison, juste de rémission mais c’est déjà énorme.

Par contre, une discipline stricte, avec une alimentation physiologique, l'élimination des allergènes, une bonne gestion des tensions, quelques compléments alimentaires pour soutenir l'immunité, des huiles essentielles choisis ainsi qu'une activité physique régulière donnent des résultats rapides, mon organisme étant maintenant « propre » et donc réactif.

La plupart des maladies commencent dans l'intestin et c'est bien par l'intestin qu'il faut commencer la reconquête de la santé : restaurer l'intégrité de la muqueuse, faire le ménage dans les indésirables, les hôtes pathogènes, bactéries, levures, champignons,parasites.

En 2017, j'ai 58 ans et ne consomme plus aucun médicament allopathique en dehors du Plaquénil à minima. Restent des effets secondaires à effacer, des séquelles à traiter et des métaux lourds à éliminer (aluminium notamment) merci les vaccins et les pansements gastriques.

Les anticorps spécifiques du lupus sont toujours positifs, et ils le resteront, comme dans toute maladie auto-immune, mais les manifestations sont devenues très discrètes et les bénéfices des changements entrepris vont bien au-delà de l'objectif initial.

Pour accèder à la suite : rémission

Tous les éléments du site manger-mieux.com sont protégés par les lois relatives aux droits d'auteurs et à la propriété intellectuelle. Sauf autorisation formelle écrite et préalable, toute reproduction, de tout ou en partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, pour des fins autres que celles d'utilisation personnelle, est strictement interdite.

Pour nous contacter - commentaire, information ou rdv - notre email :
 contact@manger-mieux.com